Critique « Tomb Raider »

le

Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet, ni ambition : fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d’innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir « Tomb Raider »…

Lara Croft est sans conteste une des figures les plus connues du jeu vidéo. Les producteurs de cinéma y ont donc très tôt vu un appât de choix pour un public jeune et nombreux.

Après une bonne demi-heure de présentation du personnage, l’aventure est lancée, elle trouve son rythme de croisière en baignant dans une fidélité exacerbée envers le jeu vidéo qu’elle adapte, ce qui n’est pas foncièrement déplaisant. Alicia Vikander ressemble beaucoup à son modèle de pixels, exhibant fièrement les 10 kilos de muscles qu’elle a pris pour ce tournage, malgré une stature encore un peu frêle et fragile. Une impression voulue par la chronologie de cet épisode mettant en scène une jeune Lara, pas encore aventurière et encore moins guerrière.

C’est exactement ce que cherchait à faire le jeu vidéo sorti en 2013 sur nos consoles, à savoir casser complètement l’image de cette femme pulpeuse bravant  pièges et dangers, devenue par la suite un véritable sex-symbol faisant fantasmer la gent masculine.

La direction artistique est également un copié-collé du jeu vidéo, au niveau des décors et des costumes, allant jusqu’aux accessoires que les joueurs reconnaitront instantanément. Si le scénario suit aussi scrupuleusement la même trame et certaines péripéties à la lettre, un peu plus de liberté a été prise autour du final et pas forcément pour le meilleur. Ces dernières 20 minutes s’enlisent dans un n’importe quoi général, entre infection de zombies et gros clichés hérités du cinéma américain type série B.

Ce n’est donc pas un film totalement raté, mais loin d’être réussi à la fois. Pour les fans du jeu vidéo, ils s’embêteront probablement de voir un film calqué sur le jeu. Pour les autres, ce sera un agréable moment à passer malgré un scénario plus que faiblard. A noter quand même la très bonne prestation de Alicia Vikander, qui reprend très bien le rôle de Lara Croft laissé par Angelina Jolie.

Il ne nous reste plus qu’à vous dire… BON VISIONNAGE !!!

Bande annonce « Tomb Raider »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s