« Insyriated » Grand gagnant de la 8e cérémonie des Magritte

le

Le film « Insyriated » est le grand gagnant de l’édition 2018 avec 6 prix. Deux longs-métrages remportent également 2 prix chacun, la coproduction franco-belge « Grave » et le film de Stephan Streker « Noces ».

 

 

« Insyriated »

Cette fiction, réalisée par Philippe Van Leeuw, relatant une famille coincée dans un immeuble en pleine guerre en Syrie, remporte tous les prix où elle était nominée:

– Magritte du meilleur film

– Le réalisateur Philippe Van Leeuw décroche deux prix, le Magritte du meilleur scénario original et le Magritte de la meilleure réalisation.

– Magritte de la meilleure image (Virginie Surdej)

– Magritte du meilleur son (Alex Goose)

– Magritte de la meilleure musique originale (Jean-Luc Fafchamps)

 

« Noces » 

Le film ayant pour thème le mariage forcé décroche 2 Magritte:

– Magritte de la meilleure actrice dans un second rôle (Aurora Marion)

– Magritte des meilleurs costumes (Sophie Van Den Keybus)

 

« Grave »

Ce long-métrage, mettant en scène une forme de « cannibalisme », remporte également deux distinctions:

– Magritte du meilleur film étranger en coproduction

– Magritte des meilleurs décors.

La suite du palmarès:

– Magritte du meilleur espoir féminin:
Maya Dory pour Mon Ange

– Magritte du meilleur espoir masculin:
Soufiane Chilah pour Dode hoek

– Magritte du meilleur premier film:
Faut pas lui dire de Solange Cicurel produit par Diana Elbaum (Entre chien et loup)

– Magritte du meilleur montage:
Sandrine Deegen pour Paris pieds nus

– Magritte du meilleur court métrage de fiction:
Avec Thelma de Raphaël Balboni et Ann Sirot produit par Julie Esparbes (Hélicotronc)

– Magritte du meilleur court métrage d?animation:
Le lion et le singe de Benoît Feroumont produit par Guillaume Malandrin (Altitude 100 Productions)

– Magritte du meilleur acteur dans un second rôle:
Jean-Benoît Ugeux pour Le Fidèle

– Magritte du meilleur film flamand:
Home de Fien Troch produit par Antonino Lombardo (Prime Time)

– Magritte du meilleur documentaire:
Burning out de Jérôme le Maire produit par Arnauld de Battice et Isabelle Truc (AT-Prod)

– Magritte du meilleur acteur:
Peter Van Den Begin pour King of the Belgians

– Magritte de la meilleure actrice:
Emilie Dequenne pour Chez nous

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s