Critique « Transformers : The Last Knight »

10 ans après le premier Transformers, Michael Bay nous livre le 5ème volet de sa saga robotique. Mark Wahlberg, Stanley Tucci et Josh Duhamel rempilent pour sauver le monde, rejoints cette fois par le magistral Hopkins et Laura Haddock (la nouvelle remplaçante de Megan Fox).
transformers-5-quintessa-and-optimus-prime-1004049
Cette cinquième aventure se déroule majoritairement au Royaume-Uni, entre Londres et Stonehenge, où nos héros partent à la découverte des traces du mythique enchanteur Merlin. Le magicien aurait un lien particulier avec les Transformers et détiendrait un objet qui pourrait faire basculer l’histoire de l’Humanité.
Transformers-The-Last-Knight-Trailer
Les spectateurs de Transformers trouvent dans The Last Knight ce qu’ils sont venus chercher : de bons effets spéciaux. Comme dans les précédents volets, ils sont toujours maîtrisés, et le réalisateur le sait et n’hésite pas à en (ab)user. Peu de minutes nous séparent d’une transformation, d’une explosion ou de tout autre action.

null

Côté scénario on laisse notre cerveau à l’écart, comme c’était déjà le cas pour les précédents.
Nous avons donc un bon gros film d’action ( mais qui manque de combats de robots comme dans les précédents selon mon avis ) où l’histoire est toujours absente. Un blockbuster estival pour s’en mettre plein les yeux et passer le temps.
Il ne nous reste plus qu’à vous dire… Bon visionnage !!!

Bande annonce « Transformers : The Last Knight »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s